Deconfinement phase2 covid19 medioffice

Covid 19 – Déconfinement Phase 2

Une nouvelle phase du déconfinement entrera en vigueur le mardi 2 juin 2020, mettant fin à bon nombre de restrictions mises en place pour endiguer l’épidémie de Coronavirus Covid 19. Pour les seuls indicateurs sanitaires, tous les départements français sont en vert à l’exception du Val d’Oise et de Mayotte.

Il restera cependant des interdits :

Après plusieurs semaines de fermeture, les restaurants, bars et cafés ouvriront dans tout le pays, avec une restriction de taille pour l’Île-de-France, Mayotte et la Guyane – en orange sur la carte -, puisque seules les terrasses peuvent être exploitées. Des restrictions sanitaires strictes restent en vigueur malgré tout pour l’ensemble des établissements : dix personnes maximum par table, un mètre au moins entre chaque groupe, consommation debout interdite dans les bars…L’accès aux plages est également autorisé sur l’ensemble du littoral français. Les parcs et jardin, eux, ont déjà rouvert dans plusieurs villes.La limite de déplacements à plus de 100 km du domicile sera levée. En revanche, l’attestation pour prendre les transports en commun aux heures de pointe en Ile-de-France demeure obligatoire au moins jusqu’au 22 juin. Collèges, lycées et petites salles de spectacle rouvriront dans la majeure partie du pays, en zone verte. Cette levée d’un grand nombre de restrictions ne signifie pas pour autant un retour à la normale.

« Les résultats sont bons sur le plan sanitaire », juge le Premier Ministre Edouard Philippe, mais « Nous restons prudents et nous ne pouvons courir le risque de la désinvolture »« L’hôpital reste sous tension » a-t-il souligné, rappelant que, même s’il a très nettement baissé, le chiffre de malades en réanimation (en deçà de 2 000) se situe à 30 % tout de même de la capacité en lits de réanimation. Et d’insister sur le respect strict des gestes barrières.

Deconfinement edouardphilippe covid19 medioffice 1

De nouveaux critères

Alors qu’auparavant, trois critères étaient invoqués pour la précédente carte du déconfinement, cette nouvelle carte de vigilance est élaborée selon quatre critères désormais, dont trois sont nouveaux, comme l’a expliqué le Ministre de la Santé, Olivier Véran.

L’incidence

Il s’agit du nombre de personnes infectées sur une semaine pour 100 000 habitants. Le seuil de vigilance, correspondant à la couleur orange, est fixé au-delà de 10 personnes infectées sur 100 000. Le seuil d’alerte, en rouge, au-delà de 50 personnes infectées sur 100 000. En moyenne, la France compte 6,14 tests positifs pour 100 000 habitants. le chef du gouvernement a insisté sur les capacités importantes en tests qui ne sont « pas à saturation »

Activit pidmique covid19 medioffice 3

Le Taux de Positivité des tests Virologiques

qui est aujourd’hui de 1,9% personnes testées positives parmi toutes les personnes testées. Olivier Véran a indiqué qu’avec la capacité de réaliser 700 000 tests PCR par semaine, désormais atteinte, il est possible de tester chaque personne symptomatique et ses contacts à risques. Cette carte est basée sur le taux de tests positifs. Tous les départements sont en vert, soit entre 0 et 5% de tests positifs.  

Indicateurs suivicovid19 medioffice 1

Le R0, taux de reproduction du virus

Le R0 est un concept scientifique majeur dans le suivi d’une épidémie. Il s’agit d’un taux de reproduction du virus, autrement dit de la moyenne des personnes contaminées par un malade. Si ce R0 est supérieur à 1, alors le virus se propage rapidement (départements orange). S’il est inférieur à 1, alors l’épidémie régresse (départements verts).

R0 medioffice covid19 1

Le taux d’occupation des services de réanimation 

Le quatrième critère correspond à la part de lits occupés par des patients atteints de Covid-19 par rapport à la capacité initiale en réanimation. Un critère qui, cette fois, était déjà utilisé dans la précédente carte, présentée le 7 mai par le gouvernement. Ce critère a légèrement évolué : lorsque le taux d’occupation est inférieur à 40%, on considère que les services ne sont pas saturés (vert), les départements passent au orange quand le taux est compris entre 40 et 60%, les services sont saturés au-delà des 60% (rouge).

Lits ra covid19 medioffice 1

#StopCovid19

Enfin, Edouard Philippe a présenté l’application « Stop Covid » disponible à partir du 2 juin, insistant sur son utilité « contre la progression de l’épidémie » mais aussi sur l’absence de géolocalisation, conformément aux préconisations de la CNIL. Nous « avons pris toutes les garanties », sur le respect de la vie privée et des libertés , a assuré le Premier ministre, qui a invité les Français à utiliser cet outil de traçage numérique.

Stopcovid appli medioffice 1